mardi 17 mars 2015

Bonnes feuilles... (3)

"Quant à Goya, peut-être le plus marquant de ces trois premiers albums, il revient sur cette période charnière où l’artiste espagnol, vieillissant, entame sa période de toiles torturées et violentes, ses fameuses « peintures noires ». L’homme est en retraite dans une maison avec sa gouvernante/maîtresse et la fille de celle-ci. Dans son atelier, il travaille à son Saturne dévorant un de ses enfants. Irascible, colérique, vieux con même, l’artiste génial est montré sous un jour peu flatteur mais qui rend parfaitement compte de son travail et de sa mentalité à la fois combattante et révoltée. Le dessin de Benjamin Bozonnet convient parfaitement à cet univers de cendres et de taches. Le dessinateur, également peintre, propose un dessin très lâché, très expressif, et d’une belle puissance."


par Alexis Laballery
sur le site www.parutions.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire